Piece jointe

FR EN

Le projet pédagogique


Le projet pédagogique du Lycée d'Adultes s'enracine dans son histoire (les archives datent de 1922) et sa vocation : permettre aux adultes de reprendre leurs études. Il repose sur des principes d'ouverture et d'ajustement pédagogique visant à créer des conditions favorables pour la réussite des auditeurs. La formation depuis la seconde jusqu'à la terminale est pensée comme un processus long où l'auditeur acquiert de l'autonomie et se construit comme futur étudiant.

Les principes sur lesquels s'appuie la relation pédagogique et auxquels adhère l'ensemble de l'équipe sont :

  • une visée d'exigence et de rigueur dans un climat de bienveillance,
  • le respect de l'individualité de l'auditeur guidé par le tact et le sens de l'humain.

Le regard porté sur l'auditeur se veut donc positif : il vise à lui permettre de révéler son potentiel.

Les orientations de la formation s'articulent autour d'une finalité : fournir à l'auditeur les compétences nécessaires pour progresser dans son projet d'épanouissement intellectuel et personnel. Pour la plupart, il s'agit de développer les aptitudes, les connaissances théoriques et méthodologiques indispensables pour atteindre l'objectif du baccalauréat, et, au-delà, la poursuite d'études, notamment par :

  • le raisonnement,
  • une démarche ordonnée,
  • une pratique réflexive,
  • le développement d'un esprit critique,
  • l'ouverture culturelle,
  • l'autonomie intellectuelle,
  • des compétences relationnelles et culturelles,
  • des compétences organisationnelles et collaboratives.

Un public adulte en reprise d'études

Le public adulte est habituellement présenté comme volontaire et désireux de progresser. En réalité, les attentes des auditeurs sont le plus souvent implicites et très variées. Compte tenu de leurs déconvenues ou difficultés antérieures, les auditeurs, particulièrement en classe de seconde, attendent surtout des professeurs qu'ils les comprennent et qu'ils les aident à s'organiser. Ne sachant plus ce qu'ils sont capables de produire, de mémoriser et de restituer, ils éprouvent des difficultés à apprendre et à s'organiser. Beaucoup ont besoin de réparation, tous souhaitent un nouveau départ pour lequel ils ont besoin de reprendre confiance en eux et de restaurer leur propre estime.

Pour l'ensemble des auditeurs, l'obtention du diplôme est d'abord voulue pour « s'intégrer ». Après avoir tenté de se réaliser hors des sentiers battus, le jeune adulte consent à l'injonction « passe ton bac d'abord ». Cependant, même s'il accepte librement et volontairement de renouer avec le « système » éducatif, il se retrouve dans une posture contraignante, obligé de faire ce qu'on lui demande. Parmi ces jeunes adultes, certains ont du mal à se départir d'une vision quantitative du travail scolaire et éprouvent des difficultés à comprendre les attendus. Les auditeurs les plus matures ont davantage mûri leur projet : ils investissent mieux leur scolarité et accèdent à des problématiques qui guident leurs manières de travailler. La plupart appréhendent le savoir comme un enrichissement personnel permettant de se transformer. Néanmoins, ils se heurtent également à des difficultés dont les enseignants doivent tenir compte afin d'adapter leurs pratiques.

Parmi ce public en reprise d'études, beaucoup conservent une grande fragilité.

Il peut s'agir de mauvais souvenir ayant entraîné une sorte de désamour scolaire :

  • vécu d'injustice ou d'humiliation,
  • conflit avec l'autorité ou le groupe,

ou de difficultés persistantes, liées à :

  • la pression sociale,
  • une précarité affective,
  • des problématiques transculturelles,
  • la régulation des émotions,
  • des troubles de la personnalité.

Au même titre que l'école en formation initiale, la reprise d'études peut être révélatrice de nombreuses vulnérabilités psychologiques, culturelles et sociales.

Une pédagogie adaptée

Il convient donc de veiller au climat scolaire, facteur clé du bien être au lycée, en ayant à l'esprit que la satisfaction scolaire dépend des résultats obtenus, de l'aide entre pairs, et surtout de la confiance des professeurs. La plupart des auditeurs ont une image dégradée d'eux-mêmes et recherchent le regard bienveillant de leurs professeurs pour reprendre confiance en eux. Leur besoin de reconnaissance s'exprime parfois de manière maladroite mais révèle le besoin de se sentir quelqu'un. Le professeur doit sans cesse, autant que faire se peut, leur renvoyer une image positive afin de maintenir un climat de confiance réciproque.

En classe de seconde, le premier objectif consiste à redonner le goût des études sans jamais décourager, ce qui suppose beaucoup de patience vis-à-vis des auditeurs, du tact lors de la remise des copies, de l'anticipation pour programmer à l'avance les évaluations, et un vrai sens de l'organisation afin de le transmettre aux auditeurs.

Dans toutes les classes, les spécificités du public adulte impliquent de développer des pratiques pédagogiques adaptées. En effet, dans une classe d'adultes, le professeur sollicite continuellement l'auditeur sur ce qu'il sait et l'appelle à mobiliser des connaissances et compétences acquises hors l'école. Or, la construction de savoirs nouveaux et la rencontre d'autres points de vue conduisent l'adulte en formation à questionner ses propres connaissances, à réfléchir à sa subjectivité - croyances et perceptions -, aux limites de son point de vue, à ses erreurs d'interprétation et remet en cause ses certitudes. L'inconfort et la frustration que cela suscite supposent une attention renforcée de la part de l'enseignant.

Avant même d'aborder le contenu des programmes, il convient donc d'enseigner à :

  • écouter, au sens de recevoir une autre vision qui peut parfois offenser ou gêner, et donc développer l'ouverture d'esprit,
  • comprendre, c'est à dire saisir ensemble le contexte, les interdépendances, les multiples dimensions d'un sujet ;
  • questionner son propre savoir,
  • penser par soi-même.

Une équipe pédagogique impliquée

Les enseignants du Lycée d'Adultes, sont les membres d'une équipe pédagogique dont le projet commun consiste d'une part, à faciliter la reprise d'études - en aidant l'adulte à se réinscrire dans une scolarité et à réussir le baccalauréat – d'autre part, à favoriser la mise en commun des expériences et des difficultés. Le travail de cette équipe requiert disponibilité, ouverture aux autres, capacité à évoluer et à adapter ses pratiques.

Au Lycée d'Adultes, les enseignants, tout en respectant les programmes de l'éducation nationale, cherchent à :

  • adopter une posture de considération, de confiance et de valorisation,
  • procéder à des ajustements, en pratiquant du sur-mesure, et en développant de nouvelles stratégies,
  • développer des pratiques d'apprentissage multiformes,
  • maintenir l'exigence du savoir enseigné,
  • légitimer le savoir enseigné en tenant compte des besoins exprimés par les auditeurs,
  • donner du sens à des savoirs non directement utiles,
  • véhiculer l'idée que le savoir peut être désintéressé,
  • faire de l'évaluation un moteur d'apprentissage et non une sanction en multipliant les temps et les formes d'évaluation.

En pratique, il s'agit

  • d'articuler souplesse et fermeté, écoute et exigence,
  • de donner l'occasion de refaire, de rattraper, d'améliorer sa copie,
  • de faire preuve de réactivité, de souplesse, d'improvisation,
  • de s'appuyer sur la dynamique de groupe en repérant les auditeurs impliqués, énergiques, moteur de réussite pour toute la classe.

Pour les professeurs contractuels, l'emploi du temps comprend, en plus des heures de face à face pédagogique, des heures annexes pour les tâches administratives, et des heures d'ingénierie pédagogique, d'où une diversité des tâches :

  • un temps de service réservé à l'accueil, l'écoute et le tutorat : les enseignants contractuels sont souvent le professeur référent d'une classe,
  • un temps réservé à l'aide personnalisée,
  • un temps réservé à l'élaboration de documents méthodologiques, de tests d'évaluation et de supports pour le site Internet.

Il convient de souligner la stabilité de cette équipe pédagogique, son implication dans le lycée et la volonté croissante des enseignants de développer l'émancipation citoyenne et l'ouverture culturelle par :

  • des projets de théâtre, des débats, des rencontres, des sorties, des conférences,
  • des activités telles que le travail sur la presse, la recherche et le traitement de l'information pour aider à la "lecture", au décryptage,
  • la construction d'attitudes pouvant être un appui aux apprentissages : l'amélioration de la gestion de son mental (énergie, temps, objectifs...), de sa sociabilité, le sens du vivre-ensemble et de la communauté – solidarité et entraide, coopération ou compétition ? –,
  • l'association des Amis du Lycée d'Adultes afin de favoriser la rencontre régulière d'anciens auditeurs,
  • des voyages courts, en Allemagne* par exemple, avec l'aide de la fondation Leclerc),
  • le projet collectif d'un MOOC sur la méthodologie.

Un accompagnement indispensable

Chaque auditeur peut bénéficier d'un suivi individualisé avec la proviseure ou un professeur conseiller lors de rencontres individuelles formalisées. Pour la proviseure ou le professeur conseiller, il s'agit de l'accompagner dans son parcours de formation avec une dynamique de progression, de favoriser une démarche réflexive, d'identifier des processus d'apprentissage, de permettre à l'auditeur de se situer et d'être acteur de sa formation, de faciliter l'émergence de son identité et de construire son projet d'études. Pour ce faire, la proviseure ou le professeur conseiller s'appuient sur des supports de suivi individuel mesurant le parcours de l'auditeur (bulletins trimestriels) et sur le portfolio de ses cours et devoirs.

Les bilans individuels ont lieu lors des conseils de classe. Ils doivent permettre à l'auditeur de mesurer ses acquis par rapport aux objectifs des enseignements dispensés, et de définir des objectifs de progression pour le trimestre suivant. L'échange individuel, qui peut avoir lieu à la demande pendant les conseils, permet à l'auditeur d'apprendre à mieux se connaitre, à identifier les domaines sur lesquels il doit progresser, mais aussi les points forts sur lesquels il peut s'appuyer, développant ainsi par un regard lucide la confiance en soi et la capacité à être autonome.

Les auditeurs en difficulté d'apprentissage sont repérés au niveau des différentes évaluations théoriques par les professeurs. L'aide personnalisée est proposée dans plusieurs matières afin de retravailler les problèmes identifiés à partir de l'analyse de leur difficulté.

Une attention particulière est portée aux auditeurs en difficulté socioéconomique avec un temps d'écoute et la mise en place de procédures d'urgence pour certains. L'existence d'un fonds social permet d'aider ponctuellement les auditeurs. Il est souhaitable de développer notre capacité à faire appel aux structures adaptées (demande « fond aide d'urgence », orientation vers des établissements : FJT, etc.) et à relayer plus efficacement les demandes.

Des rencontres mensuelles ont lieu entre la proviseure et les délégués. Elles permettent d'avoir une vision globale du fonctionnement de la classe et de suivre plus particulièrement les auditeurs en difficulté.

Un temps d'écoute et d'échange collectif est proposé régulièrement à la classe par le professeur référent. Chaque auditeur a la possibilité de demander des conseils ou d'aborder certaines difficultés.

Un lieu vivant, dynamisant

Comment créer un environnement favorable à la reprise d'études et au non découragement des auditeurs, un lieu où ils peuvent échanger et avoir une meilleure vision d'eux-mêmes ?

Le Lycée d'Adultes dispose de peu de moyens mais essaie modestement

  • de créer, au-delà d'un lieu de transmission des savoirs, un espace de socialisation et d'enrichissement culturel, un lieu de ressources et d'échanges, dans une ambiance conviviale,
  • et de rendre les connaissances attractives, en encourageant un rapport au savoir fondé sur la curiosité et le partage.

Le développement du Site Web, les actions décrites dans la partie précédente et des événements tels que les moments de convivialité, les conférences, les Portes Ouvertes, la fête du bac en constituent les points forts.




Piece jointe

Parrainage Presse Documentation Mentions légales Plan du site Contacts