Piece jointe

Continuer ses études sans le bac

BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport - Ministère de la jeunesse

Il se prépare par la voie scolaire, mais aussi en apprentissage ou en formation continue dans des centres de formation agréés par les Directions régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS). Il forme aux métiers de l'animation sociale et sportive. 2 spécialités : animateur ou éducateur sportif, et plusieurs mentions. Admission sur épreuves à partir de 17 ans. Niveau bac recommandé.

https://ile-de-france.drjscs.gouv.fr/bpjeps.html

Le DEAES : diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social

A remplacé en 2016 le DEAMP (diplôme d'État d'aide médico-psychologique) et le DEAVS (diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale). S'adresse aussi aux futurs auxiliaires de vie scolaire ou AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) pour lesquels il n'existait aucun diplôme propre jusqu'à présent. De niveau V (équivalent du CAP), il prépare à l'accompagnement de personnes dans les gestes courants de la vie quotidienne, pour compenser leurs difficultés ou handicaps.Le cursus, d'une durée de douze à vingt-quatre mois, se compose d'un socle commun et de trois spécialités : l'accompagnement dans le milieu scolaire, l'accompagnement à domicile et l'accompagnement à la vie en structure collective (maisons de retraite, unités de soins longue durée, foyers de vie, etc.). Un stage de huit cent quarante heures complète cette formation. Aucun diplôme n'est exigé pour l'intégrer ; une expérience dans le domaine social peut être demandée.

http://gretaformation.fr/formation/diplome-detat-daccompagnant-educatif-et-social-de-aes-specialite-accompagnement-de-la-vie

Le DEME : diplôme d'État de moniteur-éducateur

Diplôme de niveau IV (équivalent du bac) qui permet de travailler dans des institutions spécialisées auprès de personnes handicapées, en situation de dépendance ou en difficulté, afin de les accompagner et de les assister dans leur vie quotidienne.. Pour être admis, il faut réussir une épreuve écrite ainsi qu'un oral évaluant notamment la motivation.

https://www.cidj.com/metiers/moniteur-educateur-monitrice-educatrice

Le DETISF : diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale

Diplôme de niveau IV (équivalent du bac). Les techniciens d'intervention sociale font de l'accompagnement à domicile dans des circonstances particulières (décès d'un parent, hospitalisation, longue maladie.). Ils travaillent pour des associations ou des collectivités locales. Il suffit d'être âgé de 18 ans au minimum pour se présenter à l'examen, qui comprend au moins une épreuve écrite de culture générale et un entretien. Les titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent sont dispensés de l'écrit. La formation dure entre dix-huit et vingt-quatre mois.

https://www.cidj.com/metiers/technicien-technicienne-de-l-intervention-sociale-et-familiale-tisf

Le BAFA : brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur

Il permet d'être animateur dans les centres de vacances ou de loisirs pour enfants et adolescents. C'est un atout pour entrer dans les écoles de travail social ou pour préparer le BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur) afin de diriger une structure à titre occasionnel.

https://www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd

Le BAPAAT : brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien

Diplôme de niveau V (équivalent du CAP) est la première qualification professionnelle dans l'animation sportive ou socioculturelle. Il mène à un emploi au sein d'associations sportives, de structures d'accueil collectif, etc. Pour s'inscrire, il faut avoir au moins 16 ans (18 ans pour faire valider le diplôme). Aucun titre n'est requis, le jury évalue la culture générale et les expériences préalables dans l'animation. La formation se déroule en un ou deux ans en alternance.

Capacité en droit

Accessible aux jeunes âgés d'au moins 17 ans, et se prépare en cours du soir, à l'université ou via le CNED en 2 ans. Elle permet de s'inscrire en licence de droit ou en DUT carrières juridiques. Le taux d'échec en 1re année est relativement élevé. La Capacité en droit offre une culture juridique minimum apportant un épanouissement personnel et une ouverture sur le monde. C'est une passerelle efficace pour accéder en 1re ou 2e année de licence de droit, selon les résultats obtenus. Formation conciliable avec une activité professionnelle.

https://www.pantheonsorbonne.fr/ufr/eds-departement-licence/la-capacite/
Pour la Capacité en droit à distance, par le CNED : CAVEJ :  http://www.e-Cavej.org

La capacité en gestion des entreprises

Ce diplôme permet aux non-bacheliers de poursuivre une formation généraliste en économie et en gestion. Seul l'institut d'administration des entreprises (IAE) de Caen le propose, même s'il est possible de le suivre à distance avec le CNED. Une poursuite d'études en troisième année de licence à l'IAE de Caen est possible, à condition d'avoir obtenu une mention et de pouvoir justifier de trois ans d'expérience professionnelle

https://www.cned.fr/vie-active/formations-professionnelles/gestion-rh-droit

Fonction publique

-Devenir postes d'agent administratif ou d'agent technique en qualité de contractuel ou de fonctionnaire si réussite à un concours.
https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/concours
Intégrer la Police nationale comme adjoint de sécurité ou comme cadet de la République
https://www.devenirpolicier.fr/nous-rejoindre/autres-recrutements/cadet-de-la-republique
Entrer dans l'armée comme volontaire ou comme militaire. Infos sur les sites des différentes armées
https://www.defense.gouv.fr/fre/portail/emploi2/recrutement/le-recrutement-au-ministere-des-armees
Entrer dans la Gendarmerie nationale comme gendarme adjoint volontaire - agent de police judiciaire adjoint
https://www.lagendarmerierecrute.fr

Le CNAM : Conservatoire National des Arts et Métiers

Des formations pour tous, y compris pour les salariés en poste.

https://www.cnam-paris.fr/construire-mon-parcours/definir-mon-projet/

VAE : Validation des Acquis de l'Expérience

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d'au moins 1 an d'expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

http://www.vae.gouv.fr/
Le portail de la validation des acquis de l'expérience

AFPA : L'Association pour la formation professionnelle des adultes

Offre aux salariés et demandeurs d'emploi de cursus parfois diplômants et de stages de perfectionnement moyennant des frais d'inscription. Le catalogue répertorie toutes les formations disponibles, dont certaines accessibles sans bac.

https://www.afpa.fr/

Écoles privées

Des écoles spécialisées sont accessibles sans le bac. Souvent privées et coûteuses, notamment dans le domaine des arts, du tourisme ou de l'hôtellerie-restauration. Avant de choisir un établissement, se renseigner sur les frais de scolarité, le déroulement des études, les débouchés, etc.


Piece jointe

Parrainage Presse Documentation Mentions légales Plan du site Contacts